Merde à Facebook, merde à Twitter

Dans le formulaire des commentaires, l’équipe de WordPress.com a trouvé bon de rajouter des boutons pour que les pigeons de Facebook et de Twitter puissent, tout à leur aise, continuer à faire don à ces entreprises néfastes de leurs données personnelles, sans se poser de questions.

Comme ces boutons ne peuvent pas être supprimés, ce qui est tout à fait scandaleux, nous avons trouvé un moyen détourné. Au lieu de vous écrire une invitation aimable à faire un commentaire, nous braillons «Merde à Facebook, merde à Twitter». Google+ n’est pas plus recommandable mais WP.com ne nous a pas encore infligé un bouton. À bientôt sans doute pour «Merde à Google+» :twisted: