République numérique: mascarade

Les citoyens ont été invités à exposer leurs choix pour construire la «République numérique» française.

Ce n’est pas juste parce que l’appellation «République numérique» nous paraît grotesque que nous n’avons pas participé. Mais surtout parce que nous pensions que c’était une mascarade. En effet, le gouvernement ne tient pas compte des avis des citoyens. La loi ne favorisera pas le logiciel libre et elle n’imposera pas le logiciel libre dans l’école (jusqu’à l’université incluse), ce qui était primordial. Lire la suite