S’insurger contre la surveillance massive de la NSA et de ses sbires

Logo de l'insurrection contre la surveillance massive Depuis le triste anniversaire de la mort d’Aaron Swartz, qui s’est suicidé le 11 janvier 2013, jusqu’au le 11 février 2014, une campagne de protestation contre la surveillance numérique massive a lieu aux États-Unis. Cette campagne, lancée par l’Electronic Frountier Foundation, culmine demain par une journée d’insurrection, intitulée «The Day We Fight Back against mass surveillance»: Mobilisation en hommage à Aaron Swartz et journée de contre-attaque.

Vous pouvez signer les Principes internationaux sur l’application des droits de l’Homme à la surveillance des communications: «Ces 13 principes, rédigés par des ONG et des juristes du monde entier, établissent que la surveillance de masse est une atteinte aux lois internationales sur les droits de l’homme …» Continuer la lecture

Peut-on aller sur Facebook beurk pour faire passer un message de liberté?

L’Electronic Frountier Foundation, dans son appel à l’insurrection contre la surveillance massive de la NSA et de ses sbires, invite les internautes à poster des messages sur Facebook beurk. On a déjà vu les Anonymous relayer leurs manifs sur Facebook beurk.

Cela a choqué des gens qui sont attachés à la liberté. Facebook beurk est un parasite qui se nourrit de vos données qu’il collecte et revend à des entreprises ou refile à la NSA. Continuer la lecture