Liberté et confidentialité: Lettre ouverte aux associations

Mis en avant

Les associations ont le devoir de protéger les données de leurs adhérents (noms, adresses, activités, etc.). C’est un devoir fixé par la CNIL.

En parlant à des gens de deux associations d’éducation populaire, je me suis rendue compte qu’elles utilisaient non seulement des logiciels privateurs mais aussi des services qui nous espionnent, nous volent nos données et qui sont des services auxilliaires de la NSA. Lire la suite