Nous avons signé pour dénoncer le contrat avec Micro$oft

Nous avons signé la page proposée par l’April pour dénoncer le «partenariat indigne des valeurs affichées par l’Éducation nationale». Vous pouvez tous signer cette page. En effet, après notre petit billet République numérique: mascarade, il s’est avéré que la ministre de l’Éducation nationale a signé un contrat avec le patron de Micro$oft, ce qui va à l’encontre de la raison et de la liberté.

Comment N. Belkacem a pu signer avec le sourire une telle ignominie ? On ose espérer qu’elle n’était pas d’accord mais pourquoi ne pas démissionner ?

De la part de l’Éducation nationale, rien ne doit plus nous étonner ni nous scandaliser. C’est peine perdue. Il reste qu’après la consultation nationale juste passée (la fameuse République numérique), il est cohérent de signer la protestation présentée par l’April.

L’April n’a sans doute pas agi assez tôt et il est regrettable que l’Éducation n’ait pas été sa priorité (au contraire d’autres services publics). Il aurait fallu que l’association soit reçue par N. Belkacem dès son arrivée au ministère et tout lui apprendre et réclamer son engagement. Personne dans le gouvernement ne comprend l’intérêt des logiciels libres pour toute la société (de l’école aux entreprises en passant par les institutions publiques). Pratiquement aucun élu n’en comprend les enjeux.

Nous raconter, comme le fait la dame gouvernementale du Numérique, que les logiciels libres sont assez favorisés comme ça (par la pauvre directive Ayrault) et que la concurrence avec Micro$oft leur donnera un bon coup de fouet, c’est vraiment se moquer du monde ou être une fieffée crétine qui ne comprend rien aux logiciels libres.

Il y a des tonnes de logiciels libres et de nombreuses entreprises en logiciels libres et pas une unique entreprise, comme l’est M$ ou Apple et il n’y a donc jamais de monopole et il y a de la concurrence. Il est possible de choisir RedHat ou Ubuntu et c’est toujours du logiciel libre, mais il est aussi possible de choisir telle entreprise qui vous installera Debian (ou Ubuntu ou autre) parmi d’autres entreprises qui offrent les mêmes services. Vous pouvez choisir autre chose que Thundebird comme client Mail, autre chose que MySql comme base de données, etc.
Ainsi, dans le monde du logiciel libre, la concurrence existe car le logiciel libre n’est pas entre les mains d’une ou deux entreprises multinationales.

Honte au gouvernement qui en plus nous enlève la liberté avec son état d’urgence inutilement long (et qui sera peut-être même prolongé) accompagné de maintes mesures qui nous étouffent et nous préparent un futur totalitaire mais ne gêneront nullement les Daech et compagnie qui, eux, téléphonent tranquillement sans même passer par le chiffrement :evil:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *