Libres-Ailé(e)s change de région

Les deux fondatrices de Libres-Ailé(e)s (présidente et trésorière) quittent les Cévennes et, selon les statuts, le siège de l’association « suit » le président. Nous emportons donc notre matériel, nos affiches et notre beau drapeau du Document Freedom Day. Photos: Journée internationale de Libération des Documents 2012.

Nous partons pour de nouvelles aventures dans le Velay où il ne semble pas y avoir de GUL (Groupe d’Utilisateurs de GNU/Linux) mais nous trouverons des gens qui aiment le Libre par l’intermédiaire de l’APRIL ou de l’AFUL. En plus, nous serons dans la même région que le GUL Linux-Arverne dont le logo est bien amusant ;-)

Dans deux mois, nous serons de nouveau en ligne. En attendant, les commentaires sont fermés.

Nous reviendrons dans les Cévennes cet automne pour faire le tour des GNU/Linux que nous avons suivis depuis quelques années. En effet, nous ne laissons pas tomber nos Cévenols audacieux.

Si la Mairie d’Arrigas ne nous fait pas d’histoires lors de notre départ (caution, remboursement de charges, etc.), vous n’en entendrez plus jamais parler sur ce site. Même s’ils mettent en place un club M$Windows ou un simple ordinateur sous le monopole privateur mondial, décrit de ce fait par le fondateur d’Ubuntu comme un bug à corriger par GNU/Linux; même si la connexion à l’internet est rétablie dès que nous aurons plié bagages, c’est aussi peu important qu’une chiure de mouche sur un mur gris. Tout le monde n’est pas digne de liberté, il faut croire. Basta.

15 réflexions au sujet de « Libres-Ailé(e)s change de région »

  1. Ah ça, les cartons ne sont pas tous déballés, car notre installation ici est provisoire. Il nous reste encore un peu de boulot avant que notre nouveau logis soit bien prêt, et surtout prêt pour l’hiver.

    C’est vraiment gentil Agatheb2k, de rendre visite à Libres-Ailé(e)s depuis l’infâme gaz de schiste :-)

  2. bonjour,
    j’ahbite dans le sud du gard, et je souhaite me rapprocher d’un GUL par ici. mais si vous êtes partis, est-ce qu’il reste des groupes dans le gard, si oui, comment je peux les trouver ?
    sinon, où trouver les infos pour monter un groupe ?
    merci, et bonne continuation dans le velay.
    cath-leen

    • Bonjour cath-leen,

      On est en effet parties mais le Sud du Gard, c’était loin du coin des Cévennes où on était — près du Vigan.

      Dans le Gard, il y a en principe un groupe à Nîmes. Aux dernières nouvelles, ils avaient un blog sur Midi-Libre, ce que je trouve incohérent pour des gens qui font du Libre mais c’était pour être vus de tous. Donc, vous devriez les trouver facilement.

      À Alès, il y avait un groupe de super-geeks mais je crois qu’ils ne font plus rien comme GUL.

      Pour monter un groupe, il suffit de faire une association de fait ou déclarée en Préfecture.

      Bon GNU/Linux dans le Gard et donne-nous un jour des nouvelles, ça nous fera plaisir et peut-être un lien vers votre site de GUL (sauf si c’est Facebook, car on boycotte :-P )

  3. Merci pour ces infos.
    pour commencer, un voisin va venir faire une conférence à nimes sur les enjeux du LL (même sujet que H. le Crosnier), ça permettra de prendre un peu de contacts pour le futur groupe, ou de trouver un groupe existant.
    on reste en contact.

  4. Hello….
    C’est bienvenues en Haute-Loire…Il n’existe effectivement pas de GUL à proximité du Puy en Velay.Je projette depuis bien longtemps la création d’un groupe localement. Donc si besoin d’un coup de main,ne pas hésiter à me contacter par mail.
    Yanik

    • Bonjour Yanik,

      Bonne nouvelle que ton message! Nous projetons de faire qqs changements (l’hébergement du site notamment), qqs articles et nous te contacterons dès que nous en saurons davantage. En particulier, nous allons essayer d’alerter les gens au sujet de tous les services de Google et autres services auxilliaires de la NSA. Tout le monde est au courant, des geeks au grand public et pratiquement personne ne change sa façon de faire de l’informatique et de l’internet. C’est assez ahurissant.

  5. Hello…
    Oui tout à fait …en ce qui concernant google. Pas si simple de changer les mauvaises habitudes. Pour ma part je privilègie au mieux Ixquick ,et au moins mieux ,Chromium. Pas totalement satisfaisant,mais bon…
    Sinon l’atterrissage en pays ponot, c’est effectif ?

    Je pense que la création d’un GUL sur la Haute-Loire ne poserait pas de gros problèmes. Il y a des possibilités, car pas mal d’utilisateurs dispersés. Quant à favoriser des synergies autours d’un pôle d’informatique Linux, ça peut être jouable en partenariat avec l’une ou l’autre commune à proximité du Puy En Velay. Reste à activer le réseau dormant.
    A+
    Yanik

    • Hello Yanik

      L’article ci-dessus, «Libres-Ailé(e)s change de région», date de 2012. Depuis le temps, oui nous sommes dans la Haute-Loire, mais assez loin du Puy à présent.

      pas mal d’utilisateurs dispersés

      C’est bien un peu ça la difficulté, il me semble.

      en partenariat avec l’une ou l’autre commune à proximité du Puy En Velay

      C’est sûr qu’au Puy, il ne faut sans doute pas y compter. Pour les autres communes, c’est pas plus éloigné que Brives-Charensac, sans doute. Ailleurs, la majorité des gens n’ont rien à faire de GNU/Linux, je pense. Les gens ont aussi tous leur matériel ou aucun (mais en général, c’est qu’ils ne font pas d’informatique), donc un pôle me paraît bien peu probable même s’il y en a peut-être un dans une ville comme Montpellier (il y a un gros truc numérique mais je ne sais pas si c’est uniquement du GNU/Linux et du Libre).

      Nous n’avons pas pour l’instant le courage d’aller voir des institutions. Notre petite expérience cévenole nous a ôté qqs illusions et nous a pompé pas mal d’énergie. Nous essaierons un de ces jours d’aller voir une association culturelle un peu alternative dans notre coin et proposer une mini-conf, discussion ou un truc de ce genre.

      Tu peux toujours appronfondir la question de ton côté si tu en as le temps et le courage.

      À la prochaine!

  6. Hello…
    Je ne pensais pas particulièrement à Brives-Charensac…,pas plus qu’au Puy d’ailleurs.
    Pas du tout l’envie « de servir la soupe » aux institutions locales.Les « décideurs » y ont une forte propension à « tirer le couverture à eux », fusse pour une petite photo dans les média locaux. Manière de se faire reluire au moindre coût. Les assoces font le boulot et on récupère électoralement ensuite. Pas mon truc que de jouer les « idiots utiles ».
    L’idée de mini-conf, discussion ou débat en appui sur une association culturelle existante est excellente.
    Il y a de cela quelques années, nous avions organisé avec des potes une soirée du libre sur Le Puy, avec aide à l’installe de distros basées sur Gnu/Linux et ça a très bien marché.

    A une prochaine…
    On se tient au courant.
    Yanik

    • Merci Yanik, oui nous te tiendrons au courant. Pourquoi pas nous rencontrer un de ces jours, ainsi qu’une personne qui nous avait contacté mais dont nous n’avons plus de nouvelles depuis avril.

      À la prochaine :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *