Journée internationale de Libération des Documents 2012

Libres-Ailé(e)s est fidèle à la Journée internationale de Libération des Documents depuis son lancement par la FSF (Free Software Foundation) en 2008. Cette année, le 28 mars 2012, nous avons fait coïncider notre braderie avec cette journée et installé une petite exposition.

miloune et libre fan ont endossé leur Tee-shirts DFD (Document Freedom Day) qui nous avaient été envoyés en 2008 par la FSF-Europe. Vous en avez un aperçu sur Libre-Fan : Nature morte, Libération des Documents 2010.

Depuis, le logo officiel est passé au vert. Le drapeau, qui date aussi de 2008, est bleu et couvre tout un mur dans notre local, toute l’année. Les documents ouverts, ce n’est pas juste un jour par an, c’est pour la vie :-)

Logo DFD

Pour cette journée, nous avons repris notre affiche de 2011, résumé sur une demi-page des enjeux des documents ouverts (Affiche DFD – Libres-Ailé(e)s, ODT, [ODT=format ouvert de traitement de texte, à ouvrir par exemple avec LibreOffice, Abiword…]). Vous pouvez naturellement modifier cette affiche.

Et la voici au format PDF, si vous n’avez pas encore installé LibreOffice : Affiche DFD-Libres-Ailé(e)s, PDF.

PDF est un format propriétaire, semi-fermé qui a l’avantage d’être lu par de nombreux logiciels libres (vous n’avez pas nécessairement besoin d’Acrobat Reader, logiciel privateur qui vous espionne, eh oui, incroyable mais vrai).

Nous avons ressorti une exposition sur les logiciels libres (Libre en Fête 2009) assortis de quelques dessins humoristiques de Geekscottes.

Place aux photos :

Pendant cette journée, nous avons bien travaillé. Sur une des photos, vous voyez deux écrans : l’un qui affiche une de nos deux images farfelues que nous avons faites pour la Journée de Libération des Documents 2008 et l’autre qui montre #!Crunchbang en cours d’installation sur un HP Pavilion 1546 Pentium IV 2.80Ghz, 1 Go RAM. Pour #!Crunchbang, voyez Lubuntu et les débutants en GNU/Linux. Cette installation nous permet de compléter cet article.

libre fan a aussi peaufiné l’installation de Lubuntu sur un portable pour quelqu’un qui veut passer à GNU/Linux.

Nous allons déplacer l’exposition dans la partie que nous occupons et la laisser en permanence car elle permet aux gens qui passent par là de s’informer. N’hésitez pas à venir (en nous prévenant car nous n’y sommes pas toujours).

La Journée internationale de Libération des Documents n’intéresse pas grand-monde en France et surtout pas nos mairies qui continuent d’utiliser des formats fermés comme DOC ou DOCX. Curieusement, la pérennité des données numériques ne semblent pas se poser pour eux. C’est beau cette confiance innocente en M$.

En plus, les gens qui utilisent LibreOffice peuvent lire tout ce que les mairies envoient sous DOC ou DOCX à leurs administrés. Si nous pouvons lire, de quoi nous plaignons-nous ?

Mais n’est-ce pas répugnant ce gâchis de l’argent des contribuables qui finance une nouvelle suite bureautique M$ tous les 2 ou 3 ans, tout ça sans l’assurance de pouvoir relire les anciens documents ?

Attention: OpenOffice.org adopté par deux mairies cévenoles, poisson d’avril 2010 :-D

Ah, le 1er avril 2012 est bientôt là. Ne vous inquiétez pas, nous avons mijoté quelque chose. On ne va pas resservir du gros thon froid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *