Lubuntu et les débutants en GNU/Linux

Quelques habitués de M$Windows nous ayant acheté des ordinateurs ou apporté un portable pour y installer GNU/Linux, il est temps de faire un petit guide pour compléter la documentation d’Ubuntu-fr qui ne parle pas beaucoup de Lubuntu.

Après le choix d’Ubuntu de privilégier les ordinateurs portables ou les netbooks récents, il n’est pas évident de trouver une distribution facile pour les débutants. Lubuntu semble convenir, bien que cette variante officielle d’Ubuntu ne soit pas parfaite. Nous allons donc vous indiquer la manière d’arranger et de fignoler Lubuntu, ainsi que deux autres distributions possibles.

Lubuntu a l’avantage d’être bien plus légère qu’Ubuntu, donc elle convient bien à toutes sortes d’ordinateurs. Elle offre l’environnement de bureau LXDE avec un peu de Xfce, au lieu de GNOME, auquel Ubuntu nous a habitué.

Pourquoi LXDE?

Ubuntu a fait le choix, comme GNOME, de faire un bureau approprié à la taille limitée des écrans de portables et en particulier aux écrans tactiles. Ça ressemble un peu à Mac mais en plus original. Vous en avez un aperçu avec notre portable malin sur lequel nous avions installé Ubuntu: Braderie: Écran plat 15″ Sony.

Cette interface ne plaît pas à tout le monde car elle est assez déroutante. En plus, elle fait du 3D, même si Ubuntu est visible avec une simple carte graphique en 2D comme celle de notre portable. Ubuntu, même en 2D, est devenu bien lourd pour un Pentium IV par exemple.

Lubuntu est donc une alternative appréciable.

Lubuntu et ses deux bugs

Lubuntu n’est pas parfaite. Elle a deux énormes bugs:

  1. Chromium de Google, logiciel « libre » qui vous espionne, comme tous les services de Google, est installé par défaut
  2. Si vous utilisez beaucoup LibreOffice, vous risquez de vous retrouver avec un bureau « gelé »: tout est bloqué.

Le premier bug en est bien un. Offrir de l’espionnage dans une distribution GNU/Linux grand public, c’est un choix déplorable qui induit les gens en errreur et les rend dépendants de Google. Tout ce qui est produit par Google est vraiment à fuir. Voyez Libre-Fan à ce sujet: mot-clé Google beurk.

Ce bug est facile à corriger car Lubuntu a fait un script qui rend automatique le remplacement de Chromium par Firefox. Merci à l’équipe de Lubuntu pour cela.

Le second bug, qui n’a rien de systématique, vient de LXDE. Là, on ne peut pas le corriger, à moins de savoir programmer mais on peut s’en dépatouiller un peu.

Firefox pour remplacer Chromium

Un lieu commun à démolir: la lourdeur de Firefox. Firefox n’est pas plus lourd que Chromium. Il peut être plus long à s’ouvrir mais ensuite il est aussi rapide.

Il faut absolument rester avec Firefox pour soutenir le travail de la Fondation Mozilla qui œuvre pour le web libre et accessible à tous. Google se contente de faire du bon travail avec des protocoles ouverts et des logiciels libres parfois, mais c’est pour engranger le plus d’argent possible en saccageant notre liberté et en exploitant notre vie privée.

Quand nous installons Lubuntu sur votre demande, nous corrigeons ce grossier bug.

Dans Lubuntu, c’est tout simple de remplacer Chromium par Firefox:

  • Menu général > « Outils système » > « …Synaptic »
  • Synaptic qui sert à installer ou à désinstaller des logiciels, vous demande votre mot de passe
  • Dans Synaptic, il y a une icone « Rechercher » ou un champ à remplir
  • Tapez Chromium
  • Repérez dans la liste tout ce qui se rapporte à Chromium
  • Clic droit sur chaque ligne > clic gauche sur « Désinstaller complètement »

Du coup, quand vous allez cliquer sur l’icône « Appliquer (les changements) », Lubuntu va supprimer tout Chromium et vous installer Firefox à la place.

Vérifiez qu’il ne traîne pas de ficher caché Chromium dans votre dossier personnet. Fouillez bien car il peut se trouver dans un dossier caché. Si vous n’avez jamais utilisé ce navigateur, il ne devrait pas y en avoir.

LXDE et LibreOffice

Si Lubuntu nous avait fait un environement de bureau avec OpenBox et quelques éléments de LXDE, nous aurions échappé à cet affreux bug, qui n’affecte pourtant pas tous les ordinateurs ni tous les utilisateurs. Ici, nous avons tout LXDE et OpenBox comme gestionnaire de fenêtre.

Apparemment, c’est lxde-panel qui coince.

Par défaut, LibreOffice n’est pas installé dans Lubuntu, donc ce bug ne concerne que les gens qui ont besoin de LibreOffice. De ce point de vue, #!Crunchbang peut être un meilleur choix.

Pour installer LibreOffice, rendez-vous dans Synpatic comme vous avez vu plus haut avec Firefox. Cochez les lignes « libreoffice », « libreoffice-help-fr » et « libreoffice-gtk », qui donne une apprence plus jolie à LibreOffice. Si ce n’est pas assez joli, vous pouvez installer « libreoffice-gnome-gtk » (ou truc comme ça).

Pour avoir la correction orthographique, il faut vous assurer que les paquets linguistiques sont tous installés: Menu général > « Préférences » > « Prise en charge des langues ».

échapper au blocage de LXDE

Pour échapper au blocage de LXDE, quand vous travaillez avec LibreOffice,

  • Assurez-vous que le gestionaire de fichier n’est pas ouvert
  • Ne fermez pas un fichier de LibreOffice individuellement, mais laissez-les ouverts
  • Quand vous avez fini tout votre travail, quittez LibreOffice d’un coup : Menu « Fichier » > « Quitter » (ou au clavier: Ctrl-Q)

Débloquer LXDE en le relançant

Si tout est coincé, essayez de relancer LXDE:

  • Clavier: Alt-F2
  • Dans la petite fenêtre (Éxécuter) qui s’ouvre, tapez lxpanelctl restart

Si Alt-F2 ne fonctionne pas, il faut prendre les grands moyens en redémarrant l’ordinateur comme il faut.

Les « touches magiques »

Combinaison de touches magiques (SysRq=touche Imprécran ou quelque chose de ce genre), à faire l’une après l’autre, patientez entre chacune:

  • Alt-SysRq-S
  • Alt-SysRq-U
  • Alt-SysRq-B (redémarre l’ordinateur)

Si ces touches ne donne rien, il faut passer derrière le serveur graphique (qui s’appelle « X Window », au singulier, sans « s » final — ce n’est pas un invention de M$Windows — le s du pluriel se prononce « z »).

Aller dans le terminal tty1

Si les touches magiques n’ont pas opéré la magie, il ne reste plus qu’à redémarrer l’ordinateur en passant par le terminal tty1. Cette solution fonctionne toujours (sauf très rares exceptions):

  • Combinaison de touches Ctrl-Alt-F1 qui vous emmène dans le vrai terminal « tty1 », qui est un peu comme les coulisses du théâtre
  • Tapez votre login (nom d’utilisateur, touche [Entrée], puis votre mot de passe qui n’apparaîtra même pas sous forme de points, puis touche [Entrée])
  • Patientez et regardez, le temps que l’invite revienne
  • Tapez sudo reboot (votre mot de passe vous sera demandé une nouvelle fois car un simple utilisateur ne peut pas exécuter cette commande), puis touche [Entrée]
  • Et l’ordinateur redémarre.

Distributions alternatives à Lubuntu

#!Crunchbang et Puppy-Linux sont deux distributions légères et faciles pour les débutants. Elles sont très différentes l’une de l’autre:

  • #!Crunchbang est dérivée de Debian (version dite « stable », qui, en en ce moment, s’appelle Debian Squeeze)
  • Puppy-Linux est absolument originale et déclinée en de nombreuses variantes.

Pour les francophones allergiques à l’anglais, il existe deux variantes de Puppy-Linux:

  • Toutou-Linux — une nouvelle version va voir le jour prochainement
  • Asri-Educ — la version Asri3.OO dite « Profs » (= adultes) est une réussite et fonctionne même sur un Pentium II. Pas besoin d’aimer l’école pour l’apprécier.

Voilà pour l’instant.

Si vous n’avez pas tout compris, c’est qu’il vous faut lire la documentation d’Ubuntu-fr pour les débutants. Bonne lecture :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *