Disques dur SATA / ATA: pas grande différence

Il ne faut pas croire qu’il y a une différence énorme entre un disque dur SATA et un disque dur ATA. Le branchement est certes très différent mais les performances sont semblables.

Les cordons et les prises et ports SATA sont plus agréables. Les cordons ne prennent pas de place dans le boîtier et les ports sont plus pratiques à brancher.

Les nappes IDE qui servent à brancher les disques durs ATA sont encombrantes et peu pratiques à brancher. Il faut veiller à avoir une nappe 100/133 pour avoir un disque dur performant. Les nappes rondes sont de cette norme car elles sont récentes.

C’est là la seule différence réelle entre SATA et ATA. Sauf si vous comparez des disques durs d’ancienneté différentes, bien sûr.

Alors, la grande différence entre un disque dur SATA et un disque dur ATA est leur caractère ancien ou récent. Il est évident qu’un disque dur SATA ancien sera moins rapide qu’un disque dur ATA plus récent ou de meilleure conception.

Cependant, la différence n’est même pas très remarquable entre un Seagate 7200.7 SATA et un Seagate 7200.10 ATA, en dehors du montage vidéo. Pour le courant, vous ne sentirez pas vraiment la différence, ou à peine.

En revanche, changer le disque dur d’un vieil ordinateur vous fera une belle différence. Sur nos ordinateurs anciens (Pentium II, Pentium III, AMD-K6 [L’ordinateur de Sam – AMD-K6 pour Noël]), nous avons installé un disque dur plus récent que celui d’origine (ainsi qu’une carte graphique plus récente et de la RAM supplémentaire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *