Fébriles installations d’Ubuntu

Ce doit être le joli mois de mai et nous installons de nouveaux GNU/Linux et nous accueillons 2 nouvelles adhérentes, la petite fille de Valou qui s’amuse bien avec Qimo (for Kids) et quelqu’un qui vient des environs d’Alès.

L’Alésienne et son Emachine LE 1200

Nous avons passé un lundi après-midi avec notre adhérente d’Alès, qui ne fut pas une Arlésienne (selon le mot de miloune), à installer proprement la version légèrement modifiée d’Ubuntu Hardy livrée sur CD-Rom avec un ordinateur Acer LE 1200 (dite Emachine), et à installer l’imprimante-scanner HP F4280 et une webcam qui marche toute seule.

La multifonction HP F4280, qui est récente, marche toute seule sur Ubuntu Jaunty mais sur Hardy, il faut installer une version supérieure de HPlip. Pour rappel, HP fournit des drivers libres pour GNU/Linux et HPlip installe tout un joli panneau pour l’imprimante avec des réglages et des trucs pour nettoyer les têtes ou les aligner.

Pour faire marcher le scanner et l’imprimante de conserve (en mode photocopieuse), il suffit de lire la documentation d’Ubuntu-fr.org. C’est vraiment du gâteau.

Nicou et JP et leur Medion MD 5226

Et voilà un portable un peu ancien qui arrive: un Medion MD 5226 (PIV, 2,4GHZ) avec une imprimante Canon i550 et un scanner Epson Perfection 1260. J’ai déjà installé le même scanner, il marche tout seul. Pour l’imprimante, heureusement que des braves gars font le boulot pour nous et concoctent des paquets de pilotes: il suffit de suivre la documentation d’Ubuntu-fr et de rajouter un dépôt dans le fichie r/etc/apt/sources.list. Mais un coup d’œil sur le site OpenPrinting de la Linux Foundation indique qu’il faut choisir le pilote CUPS BJC8200 et fournit un autre dépôt. Je ne sais pas si j’ai choisi le bon pilote mais enfin ça a eu l’air de marcher à peu près (les couleurs, birk).

Le petit hic c’est que le portable, même après rajout d’une barrette de mémoire qui traînait dans la sacoche, ne semble pas bien tourner avec le CD-Live d’Ubuntu (Gnome a du mal) mais va très bien avec le CD-Live de Qimo (qui est en fait une Xubuntu). Donc, j’ai installé l’imprimante sur un de nos ordinateurs qui tourne avec Xubuntu. Bref, il va falloir faire plusieurs essais avec différents pilotes et différents paquets.

Et enfin se pose l’épineuse question de savoir si on va pouvoir utiliser un GPS sur Ubuntu (en port série qui existe sur le portable, c’est déjà ça) et faire tourner des CD-Roms de carte IGN (sur Wine). JP doit m’apporter tout ça pour essayer.

Si nécessaire on fera un dual-boot avec M$ mais il faut oser avouer que le M$Windows est affreusement lent (plus lent que le CD-Live de Qimo) car il doit être tout encombré et tout défragmenté.

PS: j’ai horreur des imprimantes, particulièrement des jets d’encre. Pour imprimer vos photos, allez chez le photographe et vous aurez ainsi de beaux tirages sur papier-photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *