La Bibliothèque imaginaire se repose

Même si miloune et moi sommes dans les parages, l’ADSL étant en panne à la mairie et donc dans le local de Libres-Ailé(e)s, nous en profitons pour nous reposer et voir, peut-être, d’où vient ce vilain défaut d’affichage de la bannière dont un morceau se répète à des endroits du catalogue (page d’accueil par exemple), lorsque le panier est activé. miloune rafistole quelques notices, à l’occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *