Le local de Libres-Ailé(e)s à Arrigas

Notre coin dans la bibliothèque communale d’Arrigas est prêt même s’il reste encore un peu de travail à faire et un peu de matériel à trouver pour qu’il soit presque parfait.

Nous remercions vivement le Maire d’Arrigas, et le Conseil municipal d’avoir accepté notre proposition, d’avoir fourni et installé le câble ethernet (30m) depuis le secrétariat jusqu’au fond de la bibliothèque. Nous remercions aussi les employés de la commune qui ont fait passer le câble dans les murs et ont enlevé l’imposante table de billard.

Nous avons installé 5 ordinateurs qui sont à la disposition du public à l’heure d’ouverture de la bibliothèque communale et à la disposition de nos adhérents plus largement.

Ces machines sont reliées à l’internet haut débit par un câble ethernet offrant une connexion qui marche du tonnerre. Ce câble n’étant pas fixé sur la longueur de la bibliothèque, il est même possible de le faire passer par une fenêtre jusque dans la salle des fêtes, si besoin.

Notre local est un coin dans le fond de la spacieuse bibliothèque qui possède 5 tables que nous pouvons utiliser. Nous avons ajouté une table sur tréteaux.

Matériel: Dons et débrouillardise

Les ordinateurs que nous avons installés sont tous de la récupération, ce qui est une bonne chose, vu les problèmes de recyclage, et ce qui est possible grâce à Linux qui s’adapte à du matériel ancien.

Quand vous viendrez vous verrez des étiquettes remerciant les personnes d’Arrigas, d’Aumessas et de Payrolles qui ont donné ou prêté telle unité centrale ou tel écran.

Un grand merci à betenoire qui nous a donné une boîte pleine de vieilles cartes de toutes sortes et des barrettes de mémoire qui nous ont bien dépannés.

Nous avons pu grandement améliorer l’unité centrale (= la tour) donnée par Samantha avec le matériel suivant: une carte graphique PCI, 2 barrettes de 64 Mo de RAM chacune, une carte son ISA (eh oui, ça marche avec Linux), une carte réseau (pour la connexion à l’internet haut débit).

Nous avons acheté une nouvelle alimentation pour dépanner l’unité centrale donnée par Philippe et nous allons maintenant l’échanger contre celle d’un ordinateur plus performant donné en pièces détachées par betenoire. anne nous a donné un portable dont l’écran ne marche plus et que nous avons donc branché sur un écran CRT.

Pour le moment, 5 ordinateurs sont en état de marche et configurés. Un autre ordinateur avec un processeur Duron est en cours de montage (il nous manque des pièces).

Nous avons même un scanner ancien donné par betenoire, qui marche si ce n’est que l’image rendue est de mauvaise qualité mais ou nous arriverons à arranger les choses ou il servira au moins à titre d’exercice.

Les écrans sont anciens et de grandeurs différentes (jusqu’à un 19″ qui a subit quelques avanies avant de nous parvenir).

Fierté Linux (Linux Pride)!

Nous installons Linux sur tous les ordinateurs et nous choisissons une distribution facile pour le grand public et adaptée aux capacités de ces ordinateurs anciens: Xubuntu (variante plus légère d’Ubuntu) avec le choix d’Ubuntu sur un ordinateur, Toutou-Linux (Puppy-Linux en version française) ou encore une Debian allégée.

D’un Pentium III 450MHZ et datant de 1999, amélioré avec un ajout de mémoire (320 Mo), nous avons fait une machine efficace qui supporte allègrement Ubuntu-Gutsy installé en supplément de Xubuntu (ubuntu-desktop ajouté, pas de dual-boot, nuance!). Sur cette machine vous pouvez faire bien plus que surfer avec Firefox et plein d’onglets ouverts: bureautique avec OpenOffice.org, gravure avec K3b, le fleuron des logiciels de gravure, retouche avec GIMP (dernière version, 2.4), etc.

Sur un AMD-K6 (230MHZ) de 1998, Puppy-Linux n’est pas mal du tout (enfin, Toutou-Linux) et sur un vieux céléron avec 64Mo de RAM, une Debian très allégée mais en version Sid fonctionne.

Et les logiciels?

Une distribution de Linux est livré sur un CD qu’on achète ou qu’on grave depuis un téléchargement ou encore qu’on copie depuis un CD prêté, en toute légalité puisque la licence libre permet précisément la copie et la diffusion à l’infini et dans le monde entier. Quand vous installez Linux à partir d’un CD sur votre ordinateur, ce n’est pas seulement un système mais tout un ensemble de logiciels libres qui vous est donné.

Vous trouvez tout le nécessaire pour écouter de la musique, pour regarder de la vidéo, pour écrire une lettre ou un roman, pour voir vos photos, pour les modifier, pour travailler sur des images, réaliser des affiches, faire des objets 3D de base…

Il est toujours possible de rajouter des logiciels, c’est si facile avec Linux, eh oui ;-)

Vive le Libre!

Espérons qu’il vive à Arrigas dans son nouveau lieu et que les gens apprécient ce qui est fait dans la mesure de nos moyens. Espérons que ce lieu attirera des participants réguliers parmi le public et parmi nos adhérents. Quelques personnes viennent et paraissent intéressées. Une adhérente, anne, est venue dès le premier mercredi ouvert, le 16 janvier :-)

Lisez la suite:

À bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *